LES MORILLES DE FEU

Comme son nom l’indique, cette morille pousse sur le sol brûlé des forêts victimes d’incendie. Et ce sont des millions d’hectares de ces forêts qui partent en fumée chaque été au Canada. Il faut attendre le printemps suivant pour voir ce magnifique champignon proliférer. Mais attention, il ne suffit pas d’aller dans quelconque forêt brûlée pour y assurer une bonne récolte! Notre chère morille est capricieuse, nous le savons bien dans nos contrées.

Beaucoup de paramètres seront déterminants pour donner naissance à un sol productif, comme par exemple l’âge de la forêt, le type d’arbre, le type de sol, et bien d’autres paramètres que nous gardons précieusement en secret. 

La saison s’étend de mai à juillet et ce n’est pas moins de quatre variétés que nous récoltons: la morille conique, la morille blonde, la morille grise et la morille verte. La conique est celle qui pousse en premier, c’est aussi celle que nous retrouvons dans nos supermarchés. Ensuite vient la grise suivie de très près par la blonde. Ces deux variétés possèdent une double parois qui rendent leur chair plus charnue. Et enfin vient la verte. La plus capricieuse de toutes. Elle ne sort pas chaque année et lorsqu’elle est présente, c’est souvent en moins grande quantité. Elle se distingue par sa triple parois! Ce qui nous donne un champignon pesant et vraiment ferme sous la dent.